Octogônes, le festival du jeu et de l’imaginaire, cru 2015

Octogônes est le festival du jeu et de l’imaginaire qui s’est tenu à lyon les 2-3-4 octobre 2015,i j’y étais , je vous raconte

Jeudi avant Octogônes

jour de congé, on se repose et on fait un peu le ménage. On prépare également les pré tirés pour SuperSix le jeu de rôle

Vendredi on y est à Octogônes

c’est le jour J ! on loupe son réveil, heureusement la convention commence à 14h et pas 9h comme on croyait ouf. Le train a 50 minutes de retard alors on mange un bout. Puis on arrive un peu à la bourre à la convention pour la partie prévue de Supersix mais tout se passe bien, grâce notamment à des joueurs formidables j’en parle ICI.

Puis viens le soir, plaisir double : je découvre le jeu Firefly RPG que j’avais toujours voulu tester mais je ne l’avais pas fait (car en anglais) et je découvre le doc dandy en vrai également. Super partie.

On finit peu avant 3h du matin, et deux inconnus sympa me conviennent de jouer à Dead in Winter, un jeu de societé sympa jusqu’à 6h00 du matin

Samedi , deuxième journée à Octogônes

Je prends un fervex, je trouve un coin ou poser ma tête sur le tee shirt officiel et le temps de me rendormir, de dormir une heure et un officiel me demande gentillement de partir, le temps de trouver un autre endroit et c’est la troisième partie : L’agence d’adrien cazuac avec l’auteur .

Jeu d’espionnage sans MJ, on se sera bien amusés, j’achète donc le jeu pour mon propre plaisir.

Samedi après midi, un cousin vient de Lorraine pour me voir et profiter du festival également, je vais le chercher à la gare pour 14h00 et on fait un petit tour des différents stands, je croise deux membres de mon club de jeux de rôle

Peu après, un ami et sa petite amie nous rejoignent, je sors l’agence pour une petite partie improvisée , on se marre bien et on part peu ensuite. Trop besoin de se reposer

Dimanche, suite et fin d’Octogônes

Le dimanche matin, j’aurai du faire de l’initiation mais je me suis desinscrit la veille, trop vieux pour ces conneries !

je ne fous rien  , juste un essai du jeu de carte warhammer 40 000, discussion avec les gens que je connais virtuellement (Tony Martin et Vincent Henry pour ne citer qu’eux), à moins que ça soit le samedi je ne sais plus, toujours est il que c’est intéressant

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz